Coalition pour la viabilité du sud du Golfe du Saint-Laurant - Accueil
Accueil À notre sujet Contactez-nous English

Donations - CanadaHelps.org
Consortium de surveillance de la CourrielTwitterFacebook
zostère marine de l'Atlantique

La zostère marine (Zostera marina L.) est une plante angiosperme qui pousse dans les systèmes d'eau saumâtre et salée des régions côtières du Canada atlantique. Elle fournit de nombreux services éco systémiques dans les zones où elle est présente et a été désignée espèce d'importance écologique par Pêches et Océans Canada (MPO). Certains de ces avantages incluent:
  •         Stabilisant sédimentaire;
  •      Habitat de nourricerie pour les poissons juvéniles et les invertébrés (y compris le saumon de l'Atlantique);
  •      Réduit les taux d'érosion;
  •         Taux de descente du carbone;
  •          Habitat nourricier pour des espèces d’oiseaux.
La richesse et l'abondance des espèces, ainsi que la biomasse et la production de macro-invertébrés, se sont révélées plus importantes dans l'habitat de la zostère marine que dans les vasières intertidales, les sablières et les marais salés.

Il y a de nombreux problèmes qui ont un impact négatif sur les bancs de zostère marine, y compris la propagation des espèces envahissantes, les tendances croissantes du développement côtier, l'eutrophisation et le changement climatique ont tous entraîné un déclin de ces écosystèmes marins.

Maladie du dépérissement de la zostère marine
Le pathogène responsable de l'infection est une moisissure marine visqueuse - Labyrinthula zosterae. L'infection est liée à une zostère déjà stressée (stress = haute température, crabe vert, faible salinité, lumière). Dans les années 1930, le dépérissement a causé la disparition de 90 % de la zostère marine le long des côtes atlantiques de l'Amérique du Nord et de l'Europe. Il semble que la densité pourrait avoir une incidence sur la vitesse à laquelle la maladie décolle au début de l'été, mais finalement, les sites finissent tous par être assez infectés.

Crabe vert
Le crabe vert européen est l'une des dix espèces les plus indésirables au monde. Ce petit crabe côtier, très résilient, est en concurrence avec ses proies et pourrait perturber l'équilibre général de l'écosystème marin. De nombreuses études ont démontré que les crabes verts sont capables de causer de graves dommages et stress aux bancs de zostère en perturbant les sédiments, en effilochant les repousses et en se nourrissant, ce qui a des répercussions sur la densité et la répartition de la zostère. Une surveillance continue et, au besoin, l'enlèvement seront nécessaires si nous voulons maintenir l'intégrité de l'écosystème de nos baies à l'avenir. On utilise le Programme de Surveillance de la Communauté Aquatique pour surveiller les fluctuations.

Nutriments excessifs
À l'Î.-P.-É., l'impact de l'eutrophisation sur la zostère marine a été associé à la croissance de formes d'algues compétitives stimulées par l'excès de nutriments. La croissance excessive de la laitue de mer (ulva lactuca) a des impacts directs sur les bancs de zostère en ayant un impact sur la pénétration de la lumière, ce qui affecte la production de repousses et augmente leur mortalité.

Température
Les herbiers marins sont fortement affectés par la température de l'eau, qui a une influence sur les processus physiologiques des plantes, les taux de croissance, les tendances de reproduction, et conditionne la répartition géographique des espèces en fonction de leurs tolérances de températures (Short et Neckles, 1999). La température de croissance optimale pour les espèces d'algues tempérées varie entre 11,5°C et 26°C. Une perte a été observée dans la baie Tabusintac en juillet 2015, lorsque la température de l'eau a atteint et se maintenait à 28 °C dans la baie adjacente à notre site de SeagrassNet. Dr. Short a confirmé la perte après avoir examiné les données sur la température de l'eau, les grandes quantités de zostère marine flottante et le dépot d'herbiers sur la plage, et en comparant l'état du banc de zostère aux données de surveillance de 2014.

Que fait-on?

Travaux futurs

Autres études

Références

Nos Collaborateurs   Location
 Fisheries and Oceans Canada
Environment canada
Status of Women Canada
Service Canada
University de Moncton
Geo Connections

60 Celtic Lane
Stratford, Î.-P.-É.
C1B 1L1

Coalition.sgsl@gmail.com

Tel.: (902) 218-2594
Copyright Coalition pour la viabilité du sud du Golfe du Saint-Laurent © 2018. Tous Droits Ont Réservé.Disclaimer Développement et conception du site web par Connetik Technologies Inc.